Justification de ethecon – Fondation pour l‘éthique et l’économie pour la mise au pilori pour le président et directeu Muhtar Kent, le gestionnaire en chef James Quincey et les actionnaires majeurs de THE COCA COLA COMPANY (USA) au moyen du Prix International ethecon Black Planet 2016

ethecon – Fondation éthique et économie alloue depuis 2006 deux prix internationaux annuels, le prix Blue Planet ethecon international et le prix Black Planet ethecon international.
Le prix Blue Planet ethecon international est décerné à des personnes qui défendent et protègent par des actions exemplaires l‘éthique humaine dans le cadre de la tension entre l‘éthique et l‘économie, contribuant ainsi à la préservation et à la restauration de notre Planète Bleue.
Le prix Black Planet ethecon international dénonce des personnes qui foulent des pieds brutalement l‘éthique humaine dans le cadre de la tension entre l‘éthique et l‘économie, contribuant ainsi à la destruction et à la dévastation de notre Planète Bleue, et à sa transformation en une Planète Noire.
Le prix Blue Planet ethecon international et le prix Black Planet ethecon international constituent une unité, ce sont les deux faces de la même médaille. Leur unité fournit une image de l‘état du monde. Ils récompensent d‘une part l‘engagement solidaire pour la protection de l‘environnement, de la justice et de la paix, de l‘autre dénoncent les formes brutales de la destruction de l‘environnement, de la justice et de la paix. Les prix sont un appel à la résistance, au changement et à l‘engagement. „Planète Bleue“ signifie ici l‘unité des mondes animé et inanimé.
Au terme de la procédure de sélection pour le prix Black Planet ethecon international 2016, les curateurs et le comité directeur de ethecon, Fondation éthique et économie déclarent:
La Fondation stigmatise avec le prix Black Planet ethecon international – à l‘opposé du prix Blue Planet ethecon international et dans l‘esprit de la Fondation – des personnes foulant du pied de manière tout particulièrement spectaculaire les principes éthiques fondamentaux et menacent ainsi l‘existence de la Planète Bleue.ethecon dénonce avec le prix Black Planet ethecon international des personnes éminemment coupables pour les guerres, l‘exploitation, la violation des droits de l‘homme, la destruction de la nature et la misère sociale.
Ces personnes sont sans scrupules, démentes, et agissent bassement pour leur seul profit personnel. Elles acceptent sans sourciller la dégradation de notre Planète en une Planète Noire, dans le seul but d‘amasser les richesses et le pouvoir. Elles sont ce qu‘on appelle sans scrupules et égoistes.
Les vils lauréats du prix Black Planet ethecon international détruisent la morale et l‘éthique et poussent notre Planète Bleue à la destruction, à sa transformation en une Planète Noire.
Elles menacent, en tant que membres de l‘élite du pouvoir, les intérêts de toute l‘humanité en agissant exclusivement pour leur propre profit, abusant ainsi de leurs privilèges, de leurs réseaux mondiaux et de leur accès au grand capital. Bien protégés et en sécurité, ils ignorent la loi et la justice, à la manière de despotes arbitraires. Ils sont coupables pour les guerres, l‘expoitation et la destruction de l‘environnement.
Le prix dénonce les lauréats en personne, en tant que les représentants de tous ceux qui menancent l‘existence de la Planète Bleue et agissent pour sa destruction et sa transformation en une Planète Noire. Ils sont un avertissement pour nous tous.
Le prix Black Planet ethecon international veut aussi mobiliser pour la paix, la justice et la protection de l‘environnement, pour la résistance contre les fauteurs de trouble, l‘exploitation et la destruction de l‘environnement. Il lance un appel pour la conscience publique et pour la condamnation des coupables, et pour la résistance contre la destruction de l‘environnement, les guerres et l‘injustice.
L‘appel pour les candidats au prix Blue Planet ethecon international se fait chaque février, et la sélection jusqu‘en août de la même année.
Le prix Blue Planet ethecon international 2016 va à Muhtar Kent, président et directeur, James Quincey, gestionnaire en chef, et aux actionnaires principaux Warren Buffet et Herbert A. Allen de COCA COLA (USA).
Les curateurs et le comité directeur d‘ethecon fondent leur choix sur des rapports de presse, sur des faits connus depuis longtemps au public, sur des informations venant des journalistes internationaux, sur des documents publics, sur les résultats d‘enquêtes publiques et de recherches menées par les organisations écologiques mondiales, mais aussi sur des documents officiels publiés par COCA COLA lui-même.
Nous attirons l‘attention sur le fait que notre justification et notre décision sont encore trop modérées et trop indulgentes, si nous prenons en compte les informations et les documents de plusieurs sources encore inaccessibles, dont certains ont été très probablement déjà détruits.
La quantité de faits soutenant le décernement du prix Black Planet ethecon international 2016 aux membres du comité directeur Muhtar Kent et James Quincey et aux actionnaires principaux Warren Buffet et Herbert A. Allen de COCA COLA comprend:
COCA COLA est coupable d‘actions criminelles dès sa fondation en 1886. La boisson, développée au départ comme substitut par un morphiomane, fut lancée sur le marché à grand coups et grands coûts de publicité, alors qu‘elle est basée dans sa substance sur deux drogues dures, la caféine et la cocaine. La vente continue envers et contre les résultats des études statistiques concernant ses effets nocifs allant jusqu‘à la mort.
Jusqu‘en 1905, la boisson fut vendue comme „médicament“, en dépit de toutes les preuves du contraire, et même comme „médicament miracle“, universel, bon contre toutes les maladies depuis les maux de têtes jusqu‘à l‘impotence. Si elle fut rebaptisée „boisson rafraîchissante“, ce n‘était que dans le but d‘atteindre un public plus large.
Le premier procès eut lieu en 1911. Le gouvernement des États-Unis intenta un procès à COCA COLA pour la vente de cofféine aux enfants sous le titre de boisson rafraîchissante.
Ceci n‘empêcha pas la compagnie d‘imposer une nouvelle signification pour la Noel, une fête centrale pour les enfants à cause des cadeaux, en introduisant à la fin des années 1920 le Père Noel tenant une bouteille de COKE en main, et ce désormais tous les ans.
La compagnie n‘hésita pas même à tirer des profits gigantesques de la seconde guerre mondiale, en livrant le COKE à l‘armée américaine et le FANTA aus soldats allemands.
En 1960, la companie refusa d‘employer les soi-disants „afro-américains“ à cause de leure couleur de peau. Ce fait, ainsi que d‘autres déclarations racistes en rapport avec la compagnie, firent que Martin Luther King Jr. lança un appel au boycottage de la compagnie dans son dernier discours public en 1968. En 2001, la compagnie paya 192,5 millions de dollars de dommages et intérêts, la plus grande somme liée au racisme de l‘histoire des États-Unis jusqu‘à ce jour.
Depuis 1994, COCA COLA est responsable, par ses relations aux organisations para-militaires, du meurtre de membres du syndicat SINALTRAINAL en Colombie. Même en Turquie la compagnie agit selon la règle „si tu t‘organises, tu voles“.
En Inde, la compagnie contamine le sol and et détruit l‘approvisionnement en eau.
Au Mexique, COCA COLA a un programme de privatisation de l‘eau, et prive les villages et les communautés voisins de leur approvisionnement en eau.
Les curateurs et le comité directeur d‘ethecon déclarent:
Les principaux responsables pour les décisions et les actions de la compagnie de boissons COCA-COLA (USA) sont le directeur Muhtar Kent, le gestionnaire en chef James Quincey et les actionnaires principaux Warren Buffet et Herbert A Allen. Ils possèdent la comagnie. Ils la dirigent. Ils sont coupables pour la destruction de santés humaines et de l‘environnement sur une grande échelle, y compris pour des multiples morts. Ils sont une menace pour les droits de l‘homme et la paix, mais aussi pour la démocratie, l‘environnement et l‘humanité toute entière. Leurs actions visent exclusiement à augmenter leur pouvoir et leurs richesses personnels. Ils foulent des pieds la morale et l‘éthique et agissent pour la destruction de la Terre, pour une Panète Noire.
Ethecon estime que les actions de Muhtar Kent, de James Quincey et des actionnaires principaux of THE COCA-COLA COMPANY (USA) apportent une contribution brutale
à la dévastation et à la destruction de notre Planète Bleue. Pour leur mépris effrayant et leurs violations de l‘éthique humaine, ethecon, Fondation étique et économie, leur décerne en tant que directeurs de THE COCA-COLA COMPANY le vil prix Black Planet ethecon international 2016.
Le prix Black Planet ethecon international 2016 sera remis aux membres du comité directeur Muhtar Kent et James Quincy et aux actionnaires principaux Warren Buffet et Herbert A. Allen de la compagnie de boissons COCA-COLA (USA) en même temps que le prix Blue Planet ethecon international 2016 à l‘activiste du mouvement syndical et de travailleurs Huberto Juárez Núñez (Mexique) au cours d‘une cérémonie publique à Berlin, le 19 novembre 2016.
Berlin, journée internationale pour la paix, le 21. septembre 2016

Version imprimable      zurück nach oben
Facebook Twitter YouTube Flickr
Faire un don en ligne!