ethecon / Idée et concept / ethecon - l'idée de la fondation

ethecon - l'idée de la fondation

De plus en plus, l’économie et la société sont formées par des groupes multinationaux. Toujours davantage, le profit devient le seul critérium pour la vie sociale et pour la fréquentation de l’environnement. Des valeurs universellement reconnues, fixées par exemple dans la Charte pour les Droits Humains et d’autres documents internationales, sont supprimées par le principe de profit et elles sont privées de leur effet. Depuis longtemps les influences négatives se font sentir jusqu’à dedans tous les secteurs privés. En arrivant pas de changement, le système, orienté sur le profit, menace ruine l’humanité et la planète dans une catastrophe. Ainsi l’opinion des experts dirigeants d’économie et de société.

Pour prévenir des catastrophes menaçantes écologiques et sociales, c’est absolument nécessaire de développer et réaliser des modèles d’économie et de société, qui correspondent à l’environnement et à la dignité humaine. Pour les principes agissant dans ce sens, il faut assurer leur primauté en face de traité imposé du principe de profit. Pour cette fin, les intérêts essentiels de l’homme et de l’environnement doivent être mis au-dessus d’intérêts d’économie des entreprises et politique.

Comme l’économie fait le cadre d’action privée et sociale, on peut réaliser des principes éthiques seulement en considérant des conditions économiques. C’est la fonction de «ethecon» d’intervenir dans des efforts contraires entre l’éthique et l’économie pour assurer des principes éthiques en faveur de l’écologie et la société.

On peut arriver ces buts à long terme seulement. Ainsi, l’action de la fondation conduit à une stratégie efficace avec un horizon du temps correspondent. Cette approche clairement diffère d’activités orientées sur un effet à court terme, qui régulièrement sont limitées à restriction et réduction de conséquences négatives, et qui laissent les mécanismes et principes intactes.