Prix ethecon 2012: responsabilité pour la planète

Prix d`honneur pour Jean Ziegler - Prix de déshonneur pour Ivan Glasenberg, Simon Murray et Tony Hayward, de la multinationale de matières premières GLENCORE

A l’occasion de la Journée internationale de la paix (célébrée en Allemagne le 1er septembre), la Fondation ethecon - éthique et économie a proclamé les lauréats des deux prix internationaux d’ethecon de cette année. Le prix international Blue Planet Award honore le professeur Jean Ziegler. Le prix international Black Planet Award déshonore Ivan Glasenberg, Simon Murray et Tony Hayward ainsi que les gros actionnaires de l’entreprise suisse de matières premières Glencore. Les lauréats ont été nominés au cours d’une procédure publique internationale. Les prix seront décernés le 17 novembre à Berlin.

Le prix Blue Planet Award d`ethecon, décerné chaque année depuis 2006, honore des personnes pour leur engagement exceptionnel en faveur de la conservation et du sauvetage de la „planète bleue“. Inséparable de ce prix positif, le prix international Black Planet Award est également décerné chaque année. Ce prix négatif cloue au pilori des personnes portant une grande responsabilité dans la ruine et la destruction de la Terre et faisant donc planer le risque d`une „planète noire“.

En 2012, le Blue Planet Award va au professeur Jean Ziegler, de Suisse. Ce dernier s’engage de manière inébranlable depuis des années pour le droit à l’alimentation. Sa phrase sûrement la plus connue est: „Un enfant qui meurt de faim est un enfant assassiné.“ Par sa critique de la globalisation, exercée depuis des décennies et approfondie par sa longue expérience de rapporteur spécial des Nations unies sur l’alimentation, il a inspiré des millions de personnes à travers le monde. Fait exemplaire à mentionner, il a toujours tenu tête à toutes les répressions de la part des multinationales et surtout du gouvernement des USA. En 2011, il devait faire le discours inaugural au Festival de Salzbourg. Après l`annonce de son intention de faire directement appel à la conscience des riches et des puissants et de dénoncer en particulier la spéculation sur les produits alimentaires, il a été brusquement décommandé. Mais son discours a fait fureur à travers le monde sous le titre „Der Aufstand des Gewissens“ („L`insurrection des consciences“). Actuellement, Ziegler est membre du Comité consultatif du Conseil des droits de l'homme Nes nations unies et du conseil d’administration de l’ONG Business Crime Control.

Le Black Planet Award d`ethecon sera décerné aux cadres dirigeants Ivan Glasenberg (gérant), Simon Murray (président du conseil d`administration) et Tony Hayward (comité pour l`environnement, la santé et la sécurité) ainsi qu`aux gros actionnaires de l`entreprise Glencore, Suisse. Tony Hayward a déjà été déshonoré par le prix international Black Planet Award 2010 pour sa responsabilité dans la catastrophe pétrolière Deepwater Horizon, étant à l`époque le gérant de l`entreprise BP. Hayward est donc la première personne à recevoir le Black Planet Award pour la deuxième fois. Les dirigeants et gros actionnaires nominés gèrent la plus grande multinationale de matières premières du monde avec un chiffre d`affaires de 145 milliards de dollars (2010), qui est aussi la plus grande entreprise suisse. Actuellement, ils ont l`intention de fusionner Glencore avec la société d`exploitation minière XSTRATA. Une enquête sur les 120 plus grandes sociétés anonymes européennes a placé Glencore à la dernière place en matière de „durabilité, responsabilité sociale et transparence“ (source: émission Monitor du 04.08.2011). En outre, l`entreprise fait parler d`elle pour fraudes fiscales, soupçons de corruption, pollution et violations des droits humains. En 2008, ces dernières ont déjà valu à Glencore le déshonneur du Public Eye Swiss Award. Les 6 plus hauts dirigeants de Glencore ont gagné avec son entrée en bourse plus qu’un an de salaires de la population des 96 pays les plus pauvres (source: Union syndicale suisse, article du 25.6.2012).

La remise des deux prix internationaux d`ethecon aura lieu lors d’une cérémonie publique à l’occasion de l’assemblée annuelle d`ethecon, le samedi 17 novembre 2012, sur le Pfefferberg à Berlin. La cérémonie commencera à 14 heures dans le „blue room“ au 176 de la Schönauser Allee. Accès gratuit, mais inscriptions obligatoires.

Le professeur Ziegler participera à la cérémonie et recevra le prix en personne. Le prix du déshonneur sera remis à une date ultérieure aux dirigeants et aux gros actionnaires de Glencore dans le cadre d`actions publiques menées en coopération avec des mouvements sociaux internationaux.

La Fondation ethecon est surtout réputée pour la remise annuelle de ses prix internationaux à Berlin. Ces dernières années, ethecon a décerné des Prix positifs à Diane Wilson/USA (2006), à Vandana Shiva/Indien (2007), à José Abreu et Hugo Chávez/Vénézuela (2008), à Uri Avnery/Israël (2009), à Elias Bierdel/Autriche (2010) et à Angela Davis/USA (2011). Les Prix négatifs ont été décernés aux propriétaires et grand actionnaires ainsi qu´aux responsables des entreprises Monsanto/USA (2006), Nestlé/Suisse (2007), Blackwater (Xe)/USA (2008), Formosa Plastics Group/Taiwan (2009), BP/Grande Bretagne (2010) et Tepco/Japon (2011).

A la différence de fondations d´entreprises, de familles, d´églises, de partis politiques et d´États, ethecon est l´une des rares fondations „d´en bas“, qui compte à l´heure actuelle 31 membres fondateurs et fondatrices, qui se sont donné pour devise de s´engager „pour un monde sans exploitation et sans oppression“ dans un esprit de responsabilité envers les générations futures. Cette fondation très jeune se finance par des donations des fondateurs-rices, dons et cotisations de soutien.

Version imprimable      zurück nach oben120903
Facebook Twitter YouTube Flickr
Faire un don en ligne!